mercredi 27 août 2014

Les devoirs de vacances

Depuis toujours entre Mathieu et moi, il est convenu que ce sera lui qui s'occupera des devoirs d'école. En effet, il fallait bien que j'aie un défaut : je manque totalement de patience quand il s'agit d'expliquer quelque chose. Ou plutôt, j'ai horreur qu'on ne comprenne pas du premier coup quand j'explique quelque chose. C'est pourtant pas compliqué, non ? 

Le problème, c'est que vu mes horaires et celles de Mathieu, c'est sans doute quand même moi qui devra gérer les devoirs en semaine. Mathieu assurera ceux du weekend.

Bon, on n'y est pas (encore quelques jours) mais j'ai déjà un petit avant-goût de ce qui m'attend grâce aux devoirs de vacances !


Ce n'est pas que j'estime important que les enfants travaillent pendant les vacances,  mais Lucie adore "faire du travail" et c'était une bonne façon d'occuper un peu les 15 derniers jours de vacances que nous passons à la maison.

Comme prévu,  Lucie adore ses devoirs de vacances et elle est très frustrée de n'avoir le droit de faire qu'une leçon par jour.

Ce dont je ne me doutais pas c'est que ce serait aussi des devoirs de vacances pour moi ! Figurez-vous que j'ai appris des trucs en même temps que Lucie : saviez-vous par exemple à quoi on reconnaît un insecte ? Non ? Et bien les insectes ont 6 pattes. Oui, oui, oui, c'est ainsi que j'ai appris que les araignées ne sont pas des insectes parce qu'elles ont 8 pattes. Les cloportes aussi ont trop de pattes pour être des insectes. Donc, merci les devoirs de vacances : grâce à vous, j'ai appris que je n'aimais pas les insectes ET les araignées ET les cloportes (mais j'aime bien les coccinelles même si leurs 6 pattes les classe chez les petites bêtes immondes insectes).

Il y a aussi eu la leçon sur les marées. L'exercice disait "explique les marées". Lucie m'a regardé d'un air perplexe.
- Ben oui Lucie, explique-moi la marée : qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?
- ... (elle réfléchit)...
-... (et moi, j'essaie de réfléchir deux fois plus vite, c'est vrai ça fonctionne comment déjà les marées ? je cherche désespérément au fond de ma mémoire pourquoi cette $@$&/# de mer monte et descend, tout en conservant l'air serein de celle qui sait)... Alors ?
- Ben, je ne sais pas moi maman... (air dépité)
- Tu en es sûre ? (Ah oui, je crois que c'est une histoire avec la lune... Visage toujours serein : call me Poker Face)
- ...(hochement de tête : elle en est sûre)...
- Alors les marées, c'est facile, c'est à cause de la lune. Tu sais que la lune se promène autour de la terre toute la journée même si on ne la voit pas ?
- Oui.
- Et bien la mer est attirée par la lune alors quand la lune passe au dessus de la mer, la mer se soulève pour former une petite montagne et du coup les bords ils reculent et après la lune s'en va et la mer se réapplatit et les bords remontent... (je vous avais dis que j'expliquais bien).
-...
- Tu as compris ? (Message subliminal : OUI, TU AS COMPRIS CAR J'EXPLIQUE BIEN !)
- Heu, oui.
Bon, elle avait le regard un peu vague mais comme je n'avais pas DU TOUT envie de me lancer dans des explications complémentaires, j'ai préféré faire confiance à son intelligence exceptionnelle et croire que si, si, elle avait tout saisi du premier coup.

Dès qu'on a refermé le cahier, j'ai sauté discrètement sur google pour vérifier cette histoire de marée.  Bon grosso modo je ne m’étais pas trompée, ouf !
Mais maintenant, je le sais : les devoirs de vacances, c'est comme les bouquins que tu lis à tes enfants, tu as intérêt à y jeter un œil avant de te lancer (voir mon post du 05 juin 2012) !

N'empêche avec ces devoirs de vacances, je vois ma fille apprendre des choses "compliquées", des choses que je ne connais pas forcément, des choses "en dehors de moi". Et ça me fait bizarre. C'est un peu comme si tout d'un coup elle devenait une vraie personne. Je sais que c'est normal, qu'avec l'école ça ne va pas s'arranger et même qu'il y a de grandes chances que pour finir, c'est elle qui va m'apprendre des trucs ! Mais quand même ça me fait quelque chose...

Souvent, je me moque de Mathieu parce que quand il explique quelque chose à Lucie, il ne simplifie jamais. Il lui explique les choses dans le détail comme il les expliquerait à un adulte (ou comme s'il rédigeait un article pour une encyclopédie ;). Mais finalement, c'est peut-être moi qui ne vois pas ma grande fille devenir grande...

Message personnel pour Mathieu : Attention, inutile de venir fanfaronner, je n'ai pas dit que j'avais tort. Tu sais bien que ça ne peut pas arriver grâce à mon gène "a toujours raison". Ben oui, c'est la génétique mon pauvre ami, que veux-tu, on ne peut pas lutter ! ^-^

Bref, je sens que ce passage en CP va être riche en émotions pour Lucie... et pour moi aussi ! Allez, c'est pas tout ça, mais il faut que je vous laisse, je dois potasser ma leçon de devoir de vacances pour demain ! ;)


Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

cha a dit…

oh la la... que de souvenirs!
les seances de devoir de vacances autour de la grande table avec les deux papas qui s'y collent et les filles qui pleurent...
profitez bien de vos derniers jours!

Imaginos a dit…

Sans déconner, pour les Insectes ? ? ?

Marie Cotcot a dit…

@cha : Lucie, elle, elle pleure parce que je l'oblige à se limiter à une seule leçon ! :)))

@Imaginos : Le cahier de vacances est formel !!! ^-^

Imaginos a dit…

Mais toi, tu ne l'étais pas ? :-)

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire !