lundi 8 juillet 2013

Question

Hier soir, en allant chercher Lucie au centre de loisirs, j'ai vu sur le trottoir d'en face une maman qui remontait la rue précédée de ses deux filles. L'une devait avoir 7-8 ans et l'autre était déjà ado.

La maman tenait à la main un magasine sous blister avec un cadeau dedans. Style celui sur la photo...



Je ne sais pas ce qu'a dit la plus jeune des filles, mais soudain, sa mère l'a frappée violemment sur l'épaule avec le magazine. Rien que le bruit, ça m'a fait mal. Ça n'était pas une petite tape, elle a vraiment frappé de toute ses forces. Et tout de suite, elle a recommencé une deuxième fois.
La petite fille n'a pas bronché. Elle ne s'est même pas retournée pour regarder sa mère. Elle n'a pas protesté non plus. Non, elle a simplement continué de marcher devant sa mère, sans rien dire.

La mère allait frapper une troisième fois, mais l'adolescente l'a arrêtée. J'ai cru entendre qu'elle disait : "Pas ici !"...

Elles ont continué leur chemin et moi j'ai bifurqué vers le centre de loisirs. Je suppose qu'elles habitent pas très loin de chez moi, mais je ne les connais pas.

J'ai encore dans la tête le bruit du cadeau surprise qui cogne sur l'épaule de la petite fille. Et bêtement, je me demande : qu'est-ce qu'on peut faire dans ces cas-là ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

Ellemme a dit…

Je vois tout à fait ce genre de situation, malheureusement.. C'est difficilement supportable, mais ce n'est pas "interdit" par la loi, autrement dit, tant que l'on ne peut pas constater ou faire constater qu'un enfant est réellement en danger, on ne peut rien faire. Le cas s'est posé pour moi, à propos d'une voisine que j'entendais régulièrement hurler (et insulter parfois) ses enfants.. Je ne l'ai jamais "entendue" les frapper, ou des pleurs consécutifs à des coups, la violence était uniquement verbale, mais extrêmement agressive, ça me faisait mal au ventre de l'entendre.
On peut faire un signalement aux services sociaux (bureau des affaires sociales de la commune), à la protection de l'enfance.. mais oui, il faut avoir un nom ou une adresse..

Mme Cotcot a dit…

@Ellemme : J'ai une amie qui a fait un signalement (comme pour toi, sa voisine insultait son fils de 3 ans). Elle s'est fait très mal recevoir et ils ont même divulgué son nom... Et rien n'a changé... :(

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire !