samedi 24 septembre 2011

L'avant-dernière chance

Je l'ai lu il y a quelques semaines et j'ai oublié de vous en parler : "L'avant-dernière chance" de Caroline Vermalle.


Avec ce roman, Caroline Vermalle a gagné le premier prix du concours littéraire organisé par la Fondation Bouygues Telecom en partenariat avec Métro. Pour participer à ce concours, les romans en lice devaient obligatoirement intégrer, dans leur trame narrative, le langage SMS ou celui des messageries instantanées.


Le résumé :
A Londres, lors du tournage d'une fiction pour la télévision, Adèle, une jeune stagiaire française, reçoit un texto totalement inattendu et absolument irréel : son grand-père, mort quelques jours auparavant, lui souhaite un joyeux anniversaire... Adèle se remémore alors les événements de ce dernier mois. Son papy, Georges, quatre-vingt-trois ans, les pieds plantés dans son potager, enraciné dans sa bonne vieille terre du Poitou, a subitement décidé de partir pour un tour de France avec son voisin et ami Charles, soixante-seize ans. Sa petite-fille a découvert leur projet et, inquiète pour la santé de son aïeul, lui a fait promettre de lui envoyer des nouvelles tous les jours par texto. Commence alors une drôle de correspondance, tendre et complice, entre le grand-père et sa petite-fille, qui ne se sont pas vus depuis dix ans.

Ce que j'ai aimé : c'est une histoire tendre, poétique et touchante mais sans mièvrerie (j'ai trouvé).

Ce que j'ai moins aimé : les SMS ! Ils ont beau ne pas être si nombreux que ça et même être parfois très touchants, il n'y a rien à faire, le langage SMS m'écorche les yeux !!!

Mon conseil : lisez-le, il en vaut la peine (et ça se lit très vite !).

Bonne lecture !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire !