mercredi 28 septembre 2011

Bad day


Bon, on a vu le pédiatre hier, et finalement ce serait une araignée qui aurait mordue ma Lucie. Il y aurait deux ou trois boutons de morsure et le reste des boutons seraient une réaction allergique... Bilan, un antihistaminique et une crème antibiotique.


Pour ceux qui me connaissent et qui savent à quel point j'ai la trouille des araignées, imaginez ce que la nouvelle a pu me faire comme effet !!! Savoir qu'une araignée se ballade tranquillement chez moi et qu'elle a mordu mon bébé...!!! Ça me tue !!!

Et attention, information importante : méfiez-vous, le venin des araignées a un double effet kisscool lui aussi... Il rend les enfants complètement fous. Au moment de la sieste, j'ai eu droit à la plus grande colère qu'elle m'ait faite de toute sa vie... D'une manière générale, avec Lucie, le moment du coucher pose problème. En clair, on a (très) souvent droit à des colères et à des comédies au moment d'aller au lit ou d'éteindre la lumière.

Mais là.

Là.

Cette fois là, elle a donné tout ce qu'elle pouvait pour me faire plier. Elle a fini par hurler de toute la force de ses poumons (et ils en ont de la force) et tout ce que je pouvais faire n'avait aucun effet : je l'ai privée de bonbons, de chocolats, de gâteaux, de manège, de télé... J'ai crié, câliné, ignoré... Je lui ai donné une fessée, passé un gant d'eau froide sur le visage... Je l'ai privée de ses jeux préférés, de toute sa bibliothèque, de ses doudous et même du DOUDOU GRELOT, le seul, l'unique, THE doudou himself... Rien n'y a fait !

J'ai fini par la laisser hurler dans sa chambre jusqu'à ce qu'elle s'endorme d'épuisement.

Mine de rien, cette histoire a duré deux heures montre en main. J'ai frôlé le burn out comme on dit et si j'avais pu, croyez-moi, j'aurais filé ma dem de maman ! D'autant plus que évidemment, au moment où Lucie s'est endormie, c'est Henri qui s'est réveillé. Résultat, aucun répit pour la maman...

J'ai beau soutenir la grève, je n'ai qu'un souhait : qu'il n'y en ai plus. Et qu'on instaure la semaine de 7 jours pour les écoliers de maternelle.

Ah, et aussi ne plus jamais croiser mon voisin du dessous (qui nous aimait bien pourtant jusque là... mais qui m'avait confié aimer profiter de la tranquillité du début de l'après-midi pour écouter de la bonne musique...)
:(

PS : En plus, Henri a vomi tout son biberon et failli se noyer dans son vomi pendant que j'étais occupée à tartiner Lucie de crème apaisante (et vu le nombre de boutons, ça m'a pris du temps).

PPS : J'ai également appris que pour une raison de paperasserie qui n'est pas de mon fait, ma paie de septembre ne me sera payée que fin octobre.

PPPS : Et j'allais oublier la cerise sur le gâteau :  le concombre que j'avais acheté pour le servir au repas du midi s'est avéré être complètement moisi...

Allez, tout ça c'était hier, espérons que la journée d'aujourd'hui sera meilleure !!!


Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires:

Emilie a dit…

Ah, ça le concombre, ça craint. Le reste passe encore, mais ÇA! Allez, courage! ^^
Naska fait des crises d'urtiquaire assez hallucinantes parfois, et c'est vrai que c'est dur à gérer pour la maman. Mais je calme ma colère en me disant que la plus malheureuse, c'est bien elle, torturée sur 95% de sa peau par des démangeaisons épouvantables. A sa place, y'a effectivement de quoi devenir dingue et hurler, non? Du coup, je prends sur moi pour les cris... Qd la douleur passe, choupette redevient elle-même.
Courage à vous!

Lucy (celle avec le Y) a dit…

Sinon, pour ta paie, tu appelles le service paie et tu demandes une avance. C'est même dingue qu'ils ne te l'aient pas proposé d'office.
Dans l'Administration, on fait des avances de 80% du salaire réel si on ne peut pas programmer la paie en temps et en heure. Parce que les bandes de paie partent à la TG 2 mois avant la date du paiement. Et qu'on sait bien qu'on ne peut pas tout prévoir autant à l'avance.
Et les avances peuvent être demandées à la TG dans le mois pour la fin du mois ou le début du mois suivant.
Faut pas abuser quand même !
Bon Courage et bats-toi contre ces saletés de fonctionnaires. ;o)

Bri a dit…

beurk de beurk : gardez vos araignées parisiennes loin loin loin de nantes ...je les hais aussi ! alors les mygales mutantes dévoreuses de mes petites nièces moi j'dis nooooooon ! sinon Marie merci de tes efforts méritoires pour nous faire mesurer combien nos journées, quelles qu'elles soient, sont douces et calmes : encore dis marie, encore ! :-)

Clinsette a dit…

Mais oui, aujourd'hui sera un nouveau jour!
Dis-toi que ça peut pas être pire!
Bon courage!
Bises
Virginie

Mme Cotcot a dit…

@Emilie : Oulà, ça doit être vraiment dur (pour la petite, et pour les parents) des crises d'urticaires aussi violentes. J'espère qu'elles ne reviennent pas trop souvent et que ta petite n'aura plus à subir ça !

@Lucy : Merci pour les conseils, je vais voir ça ! Je ne veux pas trop cracher dans la soupe, mais il y a quand même des choses qui me stupéfient tellement elles sont aberrantes !!!

@Bri : Je me demande si tu ne m'as pas porté la poisse avec ton "encore, encore" !!! Y a qu'à voir l'épisode d'aujourd'hui... S'il te plaît, si tu remets un commentaire, tu pourrais plutôt dire "ça suffit !" ;)))

@Clinsette : Merci pour tes encouragements ! Et oui, j'espère ne jamais connaître pire comme colère ! Mais j'avoue que je redoute un peu l'adolescence ! :)

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire !