samedi 18 mars 2017

A la recherche des produits safe...

Ces derniers temps, j'ai trouvé un nouveau jeu : traquer les perturbateurs endocriniens dans les étiquettes de nos produits du quotidien.

Après avoir fait un grand tour de la cuisine, je suis passée dans la salle de bain... Bonjour l'angoisse !
Contrairement aux produits de la cuisine, je ne comprends rien à la liste des ingrédients des produits de ma salle de bains.

Si vous êtes comme moi, je vous recommande le site SKIN DEEP. Vous recopiez le nom de l'ingrédient tel qu'il est noté sur l'étiquette et il vous dit si il est nocif ou pas.

D’après le site, il est quasi impossible de trouver des produits totalement safe, mais il est possible de trouver des produits qui ne contiennent que 1 ou 2 composants potentiellement à risque (risques d'allergies, de favoriser l’apparition d'un cancer, etc.).

C'est un peu fastidieux de rentrer un à un tous les ingrédients de l'étiquette, mais finalement, il y en a pas mal qui reviennent d'un produit à l'autre et le résultat est édifiant !

En prenant uniquement des produits bio, on limite les risques, mais d'une part, ça n'est pas forcément évident de trouver du bio dans les produits d'hygiène ou de cosméto, et d'autre part ils sont souvent beaucoup plus chers et beaucoup plus inefficaces !

Glamour ou santé, that is the question ! ^-^

En plus, le bio n'est pas toujours une garantie d'innocuité. Par exemple, pour les enfants, j'avais acheté un gel lavant pour les mains "Biopha". Il avait beau être bio, il contenait 12 produits potentiellement à risque !  Du coup, je leur ai refilé celui que j'avais acheté pour nous : un savon d'Alep liquide "Le petit olivier" qui, lui, n'en n'a qu'un !

Ma meilleure trouvaille pour le moment, c'est au niveau du dentifrice pour enfant. Etant donné que Timothée ne se rince pas toujours au mieux la bouche, je voulais vraiment trouver un dentifrice sans risques. Et j'ai trouvé :





Ce dentifrice pour enfants a juste un composant qui peut entraîner un risque allergique au lieu des sept composants "non safe" que j'ai trouvé dans ceux que j'achetais habituellement pour les enfants ("Signal 2-6 ans" et "Signal 7-13 ans"). 

J'avais quand même un peu peur du goût que pouvait avoir ce dentifrice, mais finalement, j'aime bien son parfum et les enfants l'utilisent sans problème (aucun plainte enregistrée à ce jour ! :).

Je voudrais maintenant trouver une solution plus saine pour moi au niveau des cosmétiques. Surtout pour le vernis à ongle. J'aime bien porter du vernis à ongle, mais c'est un des pires produits au niveau toxicité et comme je suis régulièrement amenée à fourrer mes doigts dans la bouche de mes enfants (ne me demandez pas les raisons, il y en a mille !), je ne veux pas les polluer. J'ai cru comprendre que à ce jour, il n'existe pas vraiment d'alternative saine évidente. Mais je vais chercher et si je trouve, je vous tiens au courant ! ^-^

Quoiqu'il en soit, chers produits de la salle de bains "non-safe", vous pouvez compter vos abattis : la traque des composants nocifs est lancée !!!


Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 16 mars 2017

En direct d'IG

 

Première fois dehors sans manteau : je crois qu'il se sent tout nu ! ^-^




On a pris le goûter dans le jardin et je me suis dit : "Tiens, si je taillais un peu la haie ?"... #Unefoislançée #2heuresaprès #crevée


Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 15 mars 2017

La technique des boulettes au chocolat

Au menu de ce soir, j'avais prévu une quiche poireaux-lardons. Or, proposer des poireaux à mes enfants, c'est, à leur yeux, la même chose que de leur demander de manger une assiette de vomi.

Bref, je savais que je risquais de devoir me battre et j'avoue que j'en ai un peu marre de lutter tous les midis et tous les soirs...

J'avais deux solutions :

- soit changer de menu et leur proposer soit des frites, soit... des frites !

- soit faire un hyper-super-bon dessert pour que le chantage "si tu veux du dessert, tu finis ton assiette" fonctionne.

J'ai choisi la deuxième option et j'ai fait : des boulettes au chocolat !

Pour 14 boulettes, il vous faut :
- 190 g de madeleines industrielles
- 120 g de Nutella
- 200 g de chocolat noir
- des mini-billes et autres décos en sucre

Vous émiettez les madeleines assez finement en les frottant entre vos mains au dessus d'un saladier. C'est un peu long, à faire, mais j'avais la flemme de devoir laver mon robot après sinon, en mixant les madeleine, ça doit être aussi efficace et dix mille fois plus rapide.

Vous ajoutez le Nutella et vous mélangez le tout.

Il ne reste plus qu'à former les boulettes et à les mettre sur une assiette au congélateur.

Pendant que les boulettes refroidissent, mettre le chocolat cassé en morceaux dans une assiette à soupe et le faire fondre au micro-ondes (3 fois 35 secondes pour moi).

Roulez les boulettes dans le chocolat à l'aide de deux petites cuillères et posez-les sur une grille pour qu'elles s'égouttent.

Avant que le chocolat durcisse, ajoutez les décos sur les boules. Et hop au frigo jusqu'au soir !

Au moment d'appeler à table, posez l'air de rien les boulettes en évidence sur la table.



Chez moi, ce soir, ça a marché, ils ont fini toutes leurs assiettes ! ;)

Attention, tout de même aux estomacs fragiles, ce ne sont pas des boulettes pour mauviettes ! C'est un dessert spécialement réservé pour les gourmands qui ont de l'entraînement ! Pour info, moi qui suis une warrior du sucre et du gras, j'ai rendu les armes au bout de deux boulettes seulement !

Qui dit mieux ? :)))


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 10 mars 2017

Les goûts et les couleurs...

Mon Henri qui court et saute partout est incapable de garder un pantalon intact... C'est que ça commence à devenir couteux cette histoire !

Il y a peu, j'ai retrouvé au fond d'un tiroir des pièces à coller au fer à repasser que j'avais acheté pour Lucie il y a plusieurs années. Du coup, j'ai pris mon fer et j'ai collé un joli chat roux sur le genou d'un jean d'Henri. 



Je le trouvais plutôt chouette ce petit chat ! Mais ce n'était pas l'avis de mon grand. Le matin, il m'a fait toute une comédie pour ne pas mettre ce pantalon. Il était persuadé que tous les enfants allaient se moquer de lui parce qu'il avait un chat roux sur le genou. 

Je l'ai obligé à le mettre quand même. 

Le soir, je lui ai demandé si les autres enfants s'étaient moqués de lui. Il m'a dit que non.... parce qu'il avait caché son genou toute la journée ! "Ils ne l'ont pas vu maman, je faisais comme ça !" (et il cache ses jambes derrière le fauteuil...). 

Ce qu'il ne sait pas encore, c'est que j'ai continué d'écouler mon vieux stocks de pièces à rapiécer sur un autre de ses pantalons : 



Vous croyez qu'il va aimer ? :))))


Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 6 mars 2017

Tu vas t'envoler !

Chez nous, comme dans le reste du pays, ça a soufflé fort aujourd'hui !

Souvent, quand le vent se déchaîne on fait peur aux enfants en leur disant "Attention, tu vas t'envoler"  !

Sauf que, aujourd'hui, mon Timothée s'est VRAIMENT envolé !

Je tenais Timothée par la main et nous sortions d'un marché couvert quand il y a eu une grosse bourrasque. Nous étions dans un marché couvert, et je suppose que cet endroit ceint seulement en partie de murs a pour effet de décupler la force du vent qui s'y engouffre.

Quoiqu'il en soit, soudain, la main de Timothée n'était plus dans la mienne ! J'ai tourné la tête et je l'ai vu à cinquante centimètres de moi, étendu par terre sur le dos !
Tous les deux nous avons eu très peur.  Et Timothée a eu une jolie bosse à la tête. Au retour, nous avons été obligés de repasser par ce marché couvert. Cette fois, je l'avais pris dans mes bras et je le serrais comme une malade et lui aussi me serrait fort. Et bien le vent soufflait tellement que je n'arrivais pas à avancer. J'ai du vraiment lutter pour entrer dans ce fichu marché !

Nous sommes vite rentrés nous mettre à l'abri et il n'y a pas eu d'autres problèmes.




Inutile de vous dire que la prochaine fois qu'il y aura une tempête, c'est sans rigoler cette fois que je dirais aux enfants "Attention, vous allez vous envoler" !!!


Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 3 mars 2017

Crèche : suite mais pas (du tout) fin !

Hum... si je vous dis : "Timothée + la crèche = échec-total-et-c'est-peu-dire", vous voyez un peu le problème ?

En gros, il pleure dès qu'on approche de la crèche, il pleure en arrivant, il pleure quand je pars, il pleure quand je ne suis plus là ! Et si par miracle il arrive à se calmer, il se remet à pleurer dès qu'il me voit arriver...

Et maintenant, il a franchi un level supplémentaire : il se fait vomir quand on arrive à la crèche... même plusieurs fois de suite...

Au jour d'aujourd'hui, nous n'avons pas dépassé la demi-heure de séparation et la situation ne s'est toujours pas améliorée ! 

A ce rythme-là, il entrera à l'école avant d'avoir fini son adaptation à la crèche !!!

Bref, on n'est pas sortis des ronces... :(((




Il y en a un qui est doué pour me faire tourner en bourrique !



Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 28 février 2017

Bad bugnes

Bouououououououh, j'ai raté mes bugnes !


Elles ont l'air belles comme ça, mais en fait, elles n'avaient pas du tout le goût des bugnes...


Je suis d'autant plus déçue que je les avais très bien réussies l'année dernière ! Mais impossible de remettre la main sur ma recette. Si quelqu'un en a une qui a fait ses preuves, je suis preneuse !


Rendez-vous sur Hellocoton !